• Alexandre Duffaut

Comment conduire un entretien ?

Updated: Jul 20

Vous avez besoin d’astuces pour réaliser une interview dans les meilleures conditions possibles ? Alors vous êtes au bon endroit ! Dans cet article, nous avons recensé les meilleures techniques à connaître pour faire de cette rencontre un moment inoubliable dans votre carrière !

N’oubliez pas : il est important de ne pas vous mettre la pression ! Il s’agit d’une expérience qui doit vous permettre d’acquérir des compétences et d’analyser vos points forts et vos points faibles. Relativisez autant que possible et suivez nos quelques conseils : tout se passera bien !

Conseil n°1 : bien préparer en amont l’interview

Commencez par réaliser des recherches sur la personne que vous allez rencontrer : quel est son passé, son poste actuel, son domaine d’expertise, ses centres d’intérêts… Sa personnalité ne doit pratiquement plus avoir aucun secret pour vous ! Plus vous connaîtrez de détails sur cette personne, plus il sera facile pour vous d’aborder différents sujets et de rebondir sur les informations qu’elle pourra vous transmettre. Votre interview n’en sera que plus qualitative puisque vous serez en capacité de mettre votre interlocuteur et sa parole en valeur.

De plus, au-delà de vos recherches, pensez à bien définir les objectifs de votre interview, tout comme l’orientation que vous souhaitez lui donner. Vous pouvez alors vous appuyer sur une liste de questions qui vous permettront d’organiser votre dialogue et de guider au mieux votre interlocuteur. Proposez lui également d’échanger au préalable de votre rencontre : cela vous permettra de transmettre les questions que vous avez rédigé tout en établissant un premier contact et en vous permettant de mieux cerner la manière dont cette personne s’exprime. Vous serez davantage rassuré et pourrez utiliser un vocabulaire et une tonalité plus appropriés. De même, la personne interviewée sera plus à l’aise le jour J et pourra anticiper au mieux les questions que vous pourriez lui poser. Vous pourriez ainsi éviter des moments embarrassants face à des questions auxquelles votre interlocuteur ne souhaiterait pas répondre.

Conseil n°2 : procéder par étapes le jour J

Une petite introduction vous permettra de vous lancer. Si vous êtes enregistrés, n’hésitez pas à présenter la personne que vous rencontrez, ainsi que l’objectif de votre rencontre. Si elle est présente sur les réseaux sociaux, n’hésitez pas à le préciser si elle le souhaite afin qu’elle puisse développer sa communauté en ligne. L’interview sera alors plus en confiance suite à cette étape d’introduction.


Par la suite, pensez à ne pas poser de questions fermées pour lesquelles vous obtiendrez pour seules réponses des “oui” ou des “non”. Vous devez intéresser votre interlocuteur et lui témoigner de votre intérêt. Ainsi, même si elles ne sont pas notées, pensez à poser des questions supplémentaires et à rebondir sur les informations que vous recevez : vous ajoutez ainsi du contenu à votre interview et y ajoutez davantage de spontanéité et de naturel. Vous irez également davantage en profondeur dans vos échanges et pourrez aborder des sujets variés tout aussi intéressants ! Toutefois, faites attention à ne pas trop vous perdre dans ces échanges spontanés, surtout si vous avez un temps limité pour votre interview : gardez le cap et essayez de revenir doucement vers vos questions principales.


De plus, profitez de l’instant présent et laissez-vous surprendre par les réponses de votre interlocuteur : il peut être source d’informations nouvelles qui pourraient enrichir votre interview !



Enfin, n’oubliez pas de réaliser des transitions et des pauses entre chaque question : vous pouvez alors résumer la réponse pour y créer un lien avec votre question suivante. Cela vous permettra également de vous assurer que vous avez bien saisi la réponse tout en créant un lien avec la suite. Quant aux pauses, qui doivent être très courtes, elles vous permettront de prendre le temps de relire rapidement votre question suivante et de mieux anticiper le montage de votre vidéo si l’interview est filmée.

Conseil n°3 : avoir la bonne attitude

Vous l’aurez compris, tout est une question de juste mesure. A la fois investi et respectueux de l’autre, il faut pouvoir se montrer intéressé tout en ne coupant pas la parole à son interlocuteur. Essayez de ne pas ponctuer les phrases de votre invité par des “c’est vrai” ou même “oui” qui pourraient parasiter le montage de votre vidéo et même le discours de votre interlocuteur. Contentez-vous d’être souriant et de regarder la personne interviewée : vous serez alors davantage concentré et lui laisserez la possibilité de s’exprimer librement.

N’oubliez pas d’adopter une humeur adaptée et cohérente au ton de votre interview et du sujet abordé : vous ne pourrez pas être enthousiaste ou bien totalement neutre pour toutes vos interviews, il vous faut adopter une attitude différente qui sera propre à chaque situation. Néanmoins, votre intérêt et votre implication doivent transparaître pour que votre interlocuteur se sente encouragé à poursuivre et développer ses réponses.

Conseil n°4 : mettez fin à l’interview de la bonne manière

Pour conclure votre interview vous vous devez de respecter quelques étapes simples et rapides qui guideront également votre interlocuteur à conclure ses propos.

Tout d’abord, il vous faut demander à votre invité s’il souhaite ajouter un élément aux informations qu’il a déjà transmises : ce sera l’occasion pour lui d’avoir un moment libre d’expression ou bien de nuancer ce qu’il a pu dire précédemment. Cette dernière étape va également lui permettre de comprendre que l’interview touche à sa fin et qu’il a donc une occasion de pouvoir revenir sur un moment clé ou d’ajouter un élément qui n’aurait pas été abordé.


Pour conclure, n’oubliez pas de remercier votre invité et de mentionner à nouveau ses réseaux sociaux, son site internet ou toute autre information qu’il souhaiterait vous voir évoquer.

A la fin de l’enregistrement s’il y en a un, vous pouvez également demander à votre interlocuteur de vous faire un retour sur l’interview réalisée : ce sera pour vous l’occasion de noter vos points forts et les axes d’amélioration sur lesquels vous devez travailler pour vous perfectionner. Votre invité appréciera que vous lui accordiez cette confiance, ce qui témoignera de sa crédibilité auprès de vous.

Conseil n°5 : avoir recours à une plateforme de transcription

Vous souhaitez profiter pleinement de vos interviews sans vous soucier de vos prises de notes ni de vos transcriptions ? Alors, nous avons la solution pour vous aider !

Avec Noota, vous pouvez enregistrer votre interview directement sur notre plateforme. Puis, nous nous occupons de réaliser la transcription, et ce, en seulement quelques minutes ! Simple, rapide et efficace, notre logiciel vous permet de gagner du temps et de vous concentrer sur d’autres tâches de votre quotidien.

Grâce à notre éditeur, vous pourrez modifier votre transcription en illimité et y ajouter des éléments. Enfin, enregistrez votre transcription au format qui vous convient !

1 view