• Alexandre Duffaut

Comment enregistrer un audio pour une retranscription optimale ?

Updated: Jul 20

Si vous êtes un adepte des retranscriptions, vous savez certainement que la qualité de l’audio dont vous disposez pour parvenir à un nouveau fichier optimal dépend de nombreux facteurs qui peuvent être anticipés et facilement améliorables.

Dans cet article, nous avons réuni tous les ingrédients nécessaires pour faire de vos prochains enregistrements de véritables fichiers audios parfaitement exploitables pour vos retranscriptions !

Bien choisir son environnement

Avant de commencer à enregistrer, il faut vous assurer que votre environnement est propice à un enregistrement : l’objectif ici étant de lutter autant que possible contre les bruits de fond qui pourraient parasiter votre enregistrement. Rassurez-vous, il est tout à fait normal que des bruits de fonds persistent et ce même malgré un silence impeccable : un silence complet n’est donc pas envisageable. Cependant, vous pouvez toujours vous assurer que depuis l’extérieur de la pièce au sein de laquelle vous réalisez votre enregistrement, nous pouvons comprendre que vous avez besoin d’un silence parfait. Un message à l’intention de vos collaborateurs positionné à l’extérieur de la pièce vous assurera que personne ne viendra interrompre votre enregistrement. De plus, n’hésitez pas à demander à l’ensemble des participants de mettre en silencieux l’ensemble de leurs appareils (téléphones, ordinateurs…) et même de couper certains équipements bruyants comme les ventilateurs ou les imprimantes. Dans le cas où un appareil ferait beaucoup de bruit, comme un ordinateur avec son ventilateur intégré, essayez de la placer aussi loin que possible du microphone : cela évitera que le bruit causé par l’appareil ne prenne le dessus sur les voix.

Maintenir une distance parfaite entre les locuteurs et le micro

Pour que les voix soient parfaitement enregistrées, il vous faut veiller à une distance parfaite entre vos collaborateurs et le microphone. En effet, une distance trop importante pourrait vous faire perdre de nombreuses informations essentielles. Votre micro pourrait ne pas détecter certaines parties et cela pourrait être une perte cruciale d’informations lors de vos retranscriptions. De même, veillez à ce que vos collaborateurs ne soient pas trop proches : dans ce cas, des bruits de respiration pourraient être enregistrés. En général, la distance idéale se situe aux alentours des 10 centimètres, mais celle-ci dépend bien évidemment du micro que vous allez utiliser. De plus, si vous utilisez votre téléphone comme microphone, n’oubliez pas que celui-ci peut alors être placé plus près de vos interlocuteurs puisque la qualité de son micro intégré peut être moindre par rapport à des micros spécifiques. Si cela n’est pas possible, vous pouvez toujours tourner le téléphone en direction de la personne qui s’exprime.

Garantir la qualité de votre microphone

Bien évidemment, la qualité d’un enregistrement dépendra toujours de celle de votre microphone. Il n’est pas forcément nécessaire d’investir dans un micro haut de gamme qui sera bien plus cher. Des micros à des tarifs plus accessibles vous permettront de réaliser des enregistrements de très bonnes qualités ! Pour le choix du micro, de nombreuses solutions s’offrent à vous : il vous suffit de choisir celle qui correspondra le mieux à l’utilisation qui sera la votre ! En effet, certains opteront pour un micro cravate, plus facilement utilisable lors d’interviews ou d’entretiens, d’autres pour un microphone de table, qui peut alors être placé entre tous les interlocuteurs et qui

s’avère parfaitement utile lors d’une réunion à plusieurs. Un dictaphone peut également être utilisé puisqu’il permet une grande qualité d’enregistrement, notamment lorsqu’il est à proximité de la personne qui parle. Enfin, le téléphone portable et l’ordinateur peuvent également servir de micro :



la plupart de ces appareils sont désormais équipés d’un logiciel d’enregistrement vocal et bien évidemment d’un microphone.

Respecter la parole de chacun

Si bien évidemment, il va de soi de respecter la prise de parole de tous, il vous faudra particulièrement appliquer cette règle lors de vos enregistrements vocaux. En effet, il sera beaucoup plus facile de réaliser une transcription de votre réunion si l’on parvient à distinguer parfaitement les prises de parole de chacun des participants. De même, cela vous permettra de rythmer votre participation.

Profiter de sa retranscription

Grâce à Noota, vous pouvez enregistrer vos réunions et vos interviews et les déposer directement sur notre plateforme. En quelques minutes, nous allons transcrire votre audio en texte et ce, en conservant la structure que vous souhaiterez : interview, réunion, cours ou encore conférence !

En suivant l’ensemble des conseils que nous avons listé dans cet article, vous permettrez à notre plateforme de réaliser votre transcription dans des conditions optimales. La qualité de votre fichier audio sera nettement améliorée, nous aurons alors davantage de facilité à le retranscrire et par conséquent, vous aurez nettement moins de modifications à apporter ! De plus, avec la transcription automatique, vous ne perdez plus de temps à retranscrire vos échanges et pouvez directement partager vos échanges retranscrits à l’ensemble de vos collaborateurs. Quelques clics suffisent désormais pour réaliser une tâche qui vous prenait auparavant plusieurs heures ! Commencer à transcrire gratuitement

3 views